skip to Main Content
Algérie/2è édition CIOAME-ONU: Lutter Contre L’immigration Irrégulière !

Algérie/2è édition CIOAME-ONU: lutter contre l’immigration irrégulière !

La 2è édition de la conférence internationale des organisations non-gouvernementales africaines membres de l’ECOSOC des nations unies (CIDAME-ONU) a été entamée le lundi passé au niveau du centre international des conférences. Une conférence sous le thème « Lutter contre l’immigration irrégulière, la fuite des compétences et des capitaux ».

Des mesures à prendre par les présents, comme c’est notifié qu’il faudrait encourager les investissements ciblés dans l’emploi, l’innovation et l’industrialisation. La société civile africaine présente à cette conférence est plus que jamais décidée à se prendre en main.

Les présents affirment que leur destin est entre leurs mains. ». Selon le président du comité d’organisation de la 2è édition de la conférence en question, Monsieur Ali Sahel, ce dernier est dans son allocution de clôture dira : « Il est temps de se prendre en main par nous-mêmes ». Quant au président du parlement africain, Jean-Claude Dro Kesse, ce dernier dira : «Nous savons régler nos problèmes.».

Il parait donc à première vue que ces messages sont adressés et destinés à ceux qui soutiennent que les pays africains sont dans l’incapacité de trouver des solutions aux problèmes auxquels le continent fait face, à l‘image de ceux du développement et de la migration irrégulière. Comme pour dire que les pays africains peuvent se prendre en charge eux-mêmes.

Dans l’ensemble, les présents à cette conférence, représentant trente (30) pays africains avaient convenu d’agir ensemble en tant que force de proposition, partenaire incontournable dans l’édification de l’Afrique et bâtisseur. Ils affirment qu’il y’a nécessité d’associer de manière effective la société civile dans le processus de prise de toutes les décisions engageant l’avenir de l’Afrique.

Ils ont également décidé de participer activement à la mise en œuvre de l’ « Agenda 2063 » et de parrainer le projet de mise en place de la plate-forme « Initiative Agenda 2063 ». Enfin, les participants ont décidé de s’investir totalement et d’œuvrer sans relâche au renforcement des liens d’amitié et de solidarité entre tous les acteurs de la société civile africaine.

Africa top success (R.M)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top